Amandine BONTENT, Naturopathe / Energéticienne / Aromathérapie - Longevelle

Psychanalyste – VION

S’il fallait la résumer en une phrase, je définirais la psychanalyse comme un travail où « Je dois dire ce que je ne veux pas dire »… et en tirer les conséquences.

Les « leaders d’opinion », le « grand public », et surtout les potentiels nouveaux analysants ne semblent pas avoir une

idée juste de ce qu’est la psychanalyse et de ce qu’elle peut apporter.

Au mieux, elle est vue comme un coaching parmi d’autres, un hobby. Au pire, elle relèverait d’un charlatanisme un tout

petit peu moins grave que celui des sectes.

C’est dommage parce que beaucoup d’analysants potentiels ratent leur chance.

« Je dois dire ce que je ne veux pas dire »…La notion de « Je », de sujet, a été très discutée par les philosophes d’Aristote à Descartes, Descartes qui marque un tournant (la grande erreur moderne ?) dans sa définition.

Le « dire » également, est un concept important, en lien avec la parole, le langage.

Dans la phrase « Je dois dire ce que je ne veux pas dire », il y a aussi « Devoir » et « Je veux pas » qui peuvent évoquer des termes enfantins : on fait ses devoirs, je veux pas me lever le matin…

Et puis cette phrase est bien sûr contradictoire : comment vouloir faire ce qu’on ne veut pas ?

Elle est une contradiction à la fois philosophique et puérile.

Enfin, dire ce qu’on ne veut pas, mais à qui ? A soi-même ?

Essayez, ça ne marche pas. Le psychanalyste, ne serait-ce qu’en écoutant, crée un phénomène de dédoublement, de

distanciation, de réalisation plus que de compréhension, de mon désir et de ce qui l’empêche.

Reste à en tirer les conséquences.

A un analyste, l’analysant commence par dire ce qu’il lui semble devoir dire.

Ce faisant, il fait semblant. Mais le semblant est préférable à l’enfer du réel dit Lacan.

L’analysant commence par livrer son savoir… « de débutant »… Jusqu’au moment où il cesse de parler.

Et c’est là que tout commence vraiment.

Je pratique à distance et vous reçois sur rendez-vous.

Psychanalyste – VION

décembre, 2022

6

mardi

Jours de congés

26 Aout 2019

  • Mardi
  • 9h - 10h
  • Stephane ROS
Un email de confirmation du rendez-vous sera envoyé après approbation.

Parfait !

Nous avons reçu votre rendez-vous et nous vous enverrons une confirmation par courriel après approbation.

Votre demande a été soumise avec succès.