ANGOISSE

Psychologue clinicien et psychothérapeute sur Givors, ma formation me permet d’exercer auprès des enfants, adolescents et adultes. J’ai une expérience d’une vingtaine d’années dans les champs du handicap et de la protection de l’enfance.

SPÉCIFICITÉS : Psychothérapie, soutien à la parentalité, bilan psychoaffectif.

 

À QUI S’ADRESSE UNE PSYCHOTHÉRAPIE ?

À toute personne soumise à des difficultés ponctuelles ou récurrentes de la vie. Ces difficultés, ou symptômes peuvent apparaître à toutes les périodes de la vie. Chaque accident de la vie (accidents, pertes d’emploi, rupture amoureuse, deuil) peut se solder par des symptômes singuliers (dépression, angoisse, phobie, obsession, etc.) qui seront fonction de l’histoire du patient, de ses relations aux autres, de la manière dont il est structuré.

C’est dans ces contextes qu’une demande de psychothérapie arrive.

L’APPROCHE GLOBALE. En tant que clinicien, je conçois mon approche comme « globale », prenant en compte le sujet dans l’ensemble des symptômes contre lesquels il se débat. Nous sommes tous en lien avec un environnement et c’est celui-ci qu’il convient de prendre en compte si l’on veut comprendre comment cette personne précise cherche parfois à s’en sortir. Le diagnostic n’importe que secondairement. Prenons l’exemple d’un enfant qui ne parle pas à 3 ans. S’arrêter à ce critère et diagnostiquer un autisme est insuffisant si l’on conçoit qu’il peut ne pas revoir son père, que sa mère et lui sont isolés, qu’il est soumis depuis tout petit aux écrans, que sa mère ne lui parle que dans sa langue d’origine sans avoir de retours de sa part !   Ainsi, plutôt que de découper ce dernier et ne focaliser que sur un aspect du problème, mon intervention visera à comprendre le lien, le système dans lequel évolue le symptôme.

TRAVAIL EN CONCERTATION AVEC D’AUTRES PARTENAIRES. J’exerce en concertation avec d’autres professionnels, des partenaires comme les soins, essentiel afin de procurer le soutien le plus adéquat aux patients.

DURÉE D’UNE THÉRAPIE ET NOTION ÉTHIQUE. Une thérapie peut être brève ou longue, il n’y a pas de règles préétablies et c’est, in fine, le patient qui décide à chaque fois du début et de l’arrêt de son suivi. Le psychologue clinicien exerce dans le respect de son code de déontologie.

TECHNIQUES UTILISÉES. En fonction des besoins et des désirs du sujet, je peux intervenir aussi bien avec des techniques basées sur la parole, sur des médiations (picturales, graphiques, des photos, des tests) ou bien sur une technique telle que l’hypnose éricksonienne.

Dans le cadre de mes fonctions, je fais de l’analyse de la pratique avec d’autres psychologues et je suis tuteur d’étudiants psychologues en MASTER 2 à la faculté de psychologie – Université Lumière Lyon 2.

LIEUX : J’exerce dans mon cabinet à Givors mais je peux aussi vous proposer des consultations téléphoniques, par Watts’App ou Skipe.

TARIFS : Pour les adultes 45 minutes : 55 euros.

Pour les couples. 60 minutes

 

Un psychologue n’est pas médecin et ses consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

En revanche, de plus en plus de mutuelles prennent en charge les frais d’une thérapie. Renseignez-vous.

 

Mon accompagnement ne se substitue pas à un avis ou à un traitement médical. Il s’inscrit comme une complémentarité.

Show all timings
  • Lundi09:00 - 17:00
  • Mardi09:00 - 17:00
  • Mercredi09:00 - 17:00
  • Jeudi09:00 - 17:00
  • Vendredi09:00 - 17:00

Your request has been submitted successfully.